La légende des trois Rois mages

Chaque année, le 6 janvier, les familles se réunissent pour manger une galette des rois. Mais d’où vient cette tradition ?

Nous mangeons cette galette à l’occasion de l’Épiphanie, qui célèbre la visite des Rois mages à l’enfant Jésus. Les rois mages (Gaspard, Melchior et Balthazar) sont les trois visiteurs qui ont rendu visite à l’enfant Jésus. Ils auraient vu une étoile en Orient et l’auraient suivie. Ils auraient offert à Jésus de l’or, de l’encens de la myrrhe.

Histoire

“L’Hiver Ou Les Saturnales”, d’Antoine-François Callet. Crédits photo: Musée du Louvre.

Cette tradition pourrait dater de l’époque romaine. À l’occasion des Saturnales, (fêtes romaines de la fin de décembre au début de janvier), les Romains désignaient un esclave comme « roi » pendant un jour. L’esclave pouvait alors, pendant un jour, exaucer tous ses vœux, (comme donner des ordres à son maître) avant d’être mis à mort ou de retourner à sa vie d’esclave. Les Romains utilisaient la fève pour tirer au sort le « roi d’un jour ».

La galette des rois
La galette des rois est une galette traditionnellement consommée en France, en Suisse, au Québec, au Luxembourg, en Belgique et au Liban, à l’occasion de l’Épiphanie. Selon la tradition, le plus jeune des enfants doit aller sous la table et désigner à qui va chaque part de galette. Celui qui trouvera la fève dans sa part, pourra porter pendant une journée la couronne.

Giovanna Piantini