Le salon des métiers bat son plein

Le rendez-vous des métiers et de la formation qui se tient au Palais de Beaulieu se déroule jusqu’au dimanche 24 novembre. Enjeu : convaincre des milliers d’élèves de tout le canton de choisir l’apprentissage ou une école technique, choix parfois délaissés par les adolescents.

Cette année, le salon fête ses 10 ans, et pour cette occasion le salon est plus grand que les années précédentes. Parmi les nouveautés : une exposition spéciale réunissant plus de 40 travaux de fin d’apprentissage. Comme autres nouveautés, citons encore une présentation des métiers enseignés à l’École d’arts appliqués de Vevey. Et également un exposition de l’Eracom montrant des travaux d’élèves en création de mode.

Au total, plus de 500 métiers différents y seront exposés. De quoi faire de cette manifestation le rendez-vous romand le plus important dédié à la formation professionnelle. “Cette manifestation est destinée en priorité à tous les élèves de 10e et 11e années, ainsi qu’aux élèves des degrés secondaires souhaitant s’informer sur le choix d’un métier et sur les offres de formation initiale”, résume le site internet du Salon.

Cesla Amarelle, Conseillère d’État vaudoise en charge du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, a pris soin, le jour de l’ouverture du Salon, d’indiquer que des efforts supplémentaires et d’envergure doivent être déployés à destination des jeunes pour que ces derniers choisissent davantage la voie de l’apprentissage et de la formation professionnelle.

“Vers 15 ou 16 ans, à la fin de la scolarité obligatoire, près de la moitié des jeunes se tournent vers la voie gymnasiale (47,1%). Ils sont 22,5% à choisir une «solution intermédiaire» comme un raccordement ou un Semestre de motivation et seulement 21,6% à opter pour la formation professionnelle. Ces chiffres doivent nous interpeller”, a déclaré mardi la conseillère d’État à la presse, citée par le quotidien 20 Minutes.

Il y a encore loin de la coupe aux lèvres. Les autorités cantonales aimeraient que la proportion des étudiants arrivant à l’âge de 25 ans à une certification au secondaire II (gymnase, école professionnelle, apprentissage…) atteigne la barre des 95%. Or ils ne sont actuellement que 86% à décrocher un tel sésame.

Salon des métiers et de la formation, du 19 au 24 novembre à Beaulieu Lausanne. Heures d’ouvertures : du mardi au vendredi 8h à 17h et samedi à dimanche 9h 17h