Monsanto : Condamné à payer 2 milliards Mai24

Tags

Related Posts

Share This

Monsanto : Condamné à payer 2 milliards

Cette semaine un jury vient de condamner Monsanto à verser 2 milliards de “dommages punitifs” à un couple américain atteint de cancer dû au désherbant Roundup.

C’est un procès historique de plus, le 3ème perdu pour Monsanto, qui va peut-être avoir un impact sur le futur de l’agriculture mondiale. Aux États-Unis, environ 13’000 actions en justice ( plaintes ) sont en cours contre Monsanto. D’ailleurs, depuis le début de ces procès, son action boursière a chuté de 40% (ce qui représente 30 milliards de dollars).

Qui est Monsanto ?

C’est une entreprise américaine spécialisée dans les biotechnologies agricoles. Elle a plus de 100 ans et elle vient d’être rachetée par Bayer, entreprise pharmaceutique allemande qui a son siège à Bâle. Le chiffre d’affaire annuel de Monsanto est de 15 milliards de dollars. Ce revenu est majoritairement financé par la vente de pesticides et de semences OGN.

Qu’est-ce que le Roundup ?

C’est un pesticide désherbant qui contient entre autre du glyphosate, la substance que l’OMS a classé comme ” probablement cancérigène”en 2015.  Grâce à des études scientifiques, on a pu voir qu’il est dangereux et peut causer de graves maladies comme le cancer et la leucémie. Il pollue également les nappes phréatiques, une des raisons pour lesquelles il y a de moins en moins de poissons dans nos rivières.  

Depuis Monsanto ne cesse de contredire l’OMS et a investi pas moins de 17 millions de francs en communication et études scientifiques pour préserver son commerce. D’ailleurs en 2017 l’Union Européenne et la Suisse ont renouvelé l’autorisation de vendre le glyphosate.

Et en Suisse, on en est où ?

Le Roundup est encore énormément utilisé pour désherber les bords des autoroutes, les voies de chemin de fer, les terrains et les cultures. En 2016, la pétition d’interdiction du glyphosate avait été rejetée par le Conseil National. Mais en 2018, Adèle Thorens, Conseillère Nationale Verte, a déposé un postulat qui consiste à arrêter d’utiliser progressivement le glyphosate et le Conseil Fédéral l’a accepté. De plus, sachez que Coop, Migros, Jumbo et Hornbach ne vendent plus de Roundup depuis 2016, par principe de précaution.

Sur le site de la Fédération romande des consommateurs, vous trouverez plus d’informations.

Donc arrêtez d’utiliser des pesticides pour vos jardins, vous vous mettez en danger et vous polluez nos rivières et nos lacs !